Julien Girard


ténor et organiste


Prochains concerts

11 mai, 20h, Co-cathédrale, Longueuil
Grand Concert du Centenaire de la Société Chorale de Saint-Lambert avec l'OSDL
Bernstein, Vaughan-Williams

25 mai, 15h, St-Albert-le-Grand, Montréal
26 mai, 15h, Ste-Françoise-Cabrini, Rosemère
Chœur Classique des Basses-Laurentides
Petite messe solennelle de Rossini

15 juin, église Saint-Léonard, Montréal
Chœur Opus Novum
Les animaux en musique



D'origine française, Julien Girard commence l’apprentissage de la musique à 11 ans et approfondit rapidement l’étude du piano puis du chant choral grâce à la chorale du lycée dans lequel il étudie en concentration musique. À 17 ans, il se passionne pour l’orgue qu’il va étudier au Conservatoire de Bordeaux avec François Espinasse, en même temps que les cours de Formation Musicale, Écriture et Déchiffrage. Ses études de Musicologie sont couronnées par l’obtention d’une Maîtrise sur un facteur d’orgues bordelais du 19ème siècle : Georges Wenner.

À Paris, il étudie à La Sorbonne, pour préparer les concours d’entrée dans l’Education Nationale. Parallèlement à son activité d’enseignement au secondaire, il continue de se former en chant auprès de Cécile Bonnet et Sophie Fournier et chante dans deux ensembles vocaux parisiens dirigés par Olivier Bardot (Stella Maris et LuxÆterna) avec lesquels il donnera près de 80 concerts entre 2005 et 2017. Il est invité régulièrement par l’ensemble Via Musica comme soliste (The Crucifixion de J. Stainer ; Oratorio de Noël de C. St-Saens), ou encore l’Ensemble Vocal de l'Abbaye Royale de Celles-sur-Belle (Magnificat et Passions de Bach…). Il chante à l’occasion sous la baguette de François-Xavier Roth à la Philharmonie de Paris, Pierre-Michel Durand à la cathédrale de Chartres…

Également organiste liturgique, il a remplacé régulièrement dans plusieurs paroisses de la grande région parisienne. On a pu l’entendre en concert en Angleterre, en Allemagne, au Canada, aux États-Unis et en France. En solo ou bien avec son Duo Vox Humana, il s’efforce de faire découvrir les musiques anglaises et américaines qu’il affectionne particulièrement. Sa passion pour l’orgue américain l’a mené à s’intéresser de près à l’orgue Wanamaker, installé à Philadelphie, jusqu’à y donner un certain nombre de récitals journaliers.

Aujourd'hui installé à Montréal, il perfectionne sa technique vocale auprès de Geneviève Levesque et Noëlla Huet, disciples de Gabrielle Lavigne. Il est depuis peu l’organiste de la paroisse Saint-Elzéar à Laval et professeur de piano à l'école de musique Long and McQuade. On a pu notamment l’entendre à l'été 2018 dans un duo concertant avec la mezzo Claudine Ledoux ainsi que dans des récitals solo à Montréal, Québec et Cap-de-la-Madeleine. Il chante occasionnallement avec l'Orchestre Métropolitain, le Studio de Musique Ancienne de Montréal, et a intégré le petit ensemble vocal Les Rugissants dirigé par Xavier Brossard-Ménard. Il a récemment été invité à jouer le grand-orgue Beckerath de l'Oratoire Saint-Joseph. Il jouera la partie d'harmonium de la Messe de Rossini en mai.